Francesca Cavazza: Analyse du lexique des sens dans quinze ouvrages fin-de-siècle inspirés de Salomé, à l’aide du logiciel Hyperbase

Choix du corpus

Hyperbase est un logiciel d’exploitation documentaire et statistique pour la création et l’exploitation de bases hypertextuelles créé par Étienne Brunet en 1989 (Brunet, Étienne, Hyperbase, Manuel de référence, Version standard, version lemmatisée, versions étrangères, mai 2006). Ce travail repose sur les quinze œuvres littéraires les plus célèbres inspirées par la figure d’Hérodiade/Salomé qui ont été composés en Europe entre 1870 et 1914[i]. Un tel nombre a paru suffisant pour s’intéresser à certaines caractéristiques propres aux textes consacrés à Salomé, et pour en tirer des considérations. Notons que, étant donné que la majorité de ces textes a été composée en langue française le corpus de travail s’est limité à cette seule langue.

image001

Au bout du compte, le corpus sélectionné pour cette étude comprend : 9 poésies, 4 récits, une pièce et un chapitre d’un roman.

Titre Auteur Année Genre
Hérodiade,   Scène Stéphane Mallarmé 1869 poésie
Hérodiade   in Les Princesses Théodore de Banville 1874 poésie
La   danseuse in Rimes dorées Théodore de Banville 1870 poésie
Hérodias Gustave Flaubert 1877 récit
À   rebours, chap. V Joris Karl Huysmans 1884 roman
Salomé in Moralités légendaires Jules Laforgue 1886 récit
Des   soirs fiévreux… Albert Samain 1892 poésie
Salomé Oscar Wilde 1893 théâtre
Hérodias in L’Ombre ardente Jean Lorrain 1897 poésie
Hérodiade in L’Ombre bleue Jean Lorrain 1897 poésie
La Vierge in La porte d’ivoire Bernard Lazare 1897 récit
Hérode in Le Chariot d’or  Albert Samain 1900 poésie
La gloire de Salomé
ou
Le madrigal de saint Jean
Catulle Mendès 1900 poésie
Salomé in Alcools Guillaume Apollinaire 1906 poésie
Les   Salomé Jean Cocteau 1909 poèmes
La danseuse in  L’Hérésiarque et Cie Guillaume Apollinaire 1910 récit

Et quoi que réduit, ce corpus respecte les proportions relevées entre les genres parmi les ouvrages où paraît Salomé de 1870 à 1914.

image003

Objet de l’analyse

Dans le roman le plus représentatif du décadentisme, À rebours de Joris-Karl Huysmans, le contentement des sens tient un rôle fondamental. D’ailleurs, une tendance hédoniste se trouve un peu partout parmi les compositions littéraires fin-de-siècle. Si tous les textes du corpus ne peuvent pas être associés à ce mouvement, t Salomé n’en demeure pas moins un sujet essentiellement décadent : la majorité des ouvrages inspirés par ce personnage a été produite en effet à la fin du XIXème siècle, lorsque Salomé  était l’emblème même de la femme fatale. Hyperbase s’est donc démontré très utile pour analyser la présence dans ces ouvrages du lexique lié aux cinq sens.

Les cinq champs lexicaux inhérents aux sens, définis à l’aide de plusieurs dictionnaires se composent de termes liés par des relations d’hyponymie et hyperonymie ou de méronymie et holonymie, et de termes liés par des relations de synonymie.[ii] Les termes liés aux champs lexicaux par relations d’opposition (antinomie, complémentarité, etc.) ont été exclus car les sens, ainsi que les organes de perception, jouent principalement un rôle actif.

Données

Pour commencer, on a observé la fréquence des termes liés aux cinq sens. Les premières données obtenues sont exposées ici de façon synthétique.

Champ lexical de la vue :

Verbes Forme   négative Substantifs Adjectifs
Admirer : 1 Contempler : 4
Examiner : 1
Explorer : 1
Fasciner : 0
Fixer : 3
Guigner : 0
Inspecter : 0
Observer : 6
Regarder : 90
Reluquer : 0
Scruter : 2
Voir : 129
Admirer : 0/1
Contempler : 0/4
Examiner : 0/1
Explorer : 0/1
Fixer : 0/3
Observer : 0/6
Regarder : 12/90
Scruter : 0/2
Voir : 5/129
Clarté : 3
Fascination : 2
Lumière : 8
Magnétisme : 0
Œil : 60
Œillade : 0
Obscurité : 0
Paupière : 12
Prunelle : 5
Regard : 11
Spectacle : 2
Vision : 7
Vue : 11 (2)
Clair : 7
Lumineux : 3
Sombre : 12
Mat : 2

Expressions à remarquer :

Regarder : 4 fois dans le sens de « concerner » ;

Regarder (forme négative) : 6 fois à la forme impérative (donc pour ordonner de ne pas regarder à quelqu’un qui est en train de le faire) ; en plus il y a 5 fois l’expression : « Il ne faut pas la regarder » ;

Claire : à claire-voix (1).

Champ lexical de l’ouïe :

Verbes Forme   négative Substantifs Adjectifs
Ouïr : 1

Écouter : 17

Entendre : 54 (44)

Sentir : 20 (1)

Percevoir : 0

Ouïr : 0/1

Écouter : 6/17

Entendre : 10/44

Sentir : 0/1Oreille : 10

Son : 182 (4)

Bruit : 6

Musique : 5Bruyant : 0

Mélodieux : 1

Musical : 0

Silencieux : 2

Expressions à remarquer :

Oreilles : boucles d’oreilles (2), pendants d’oreilles (3), brillants de ses oreilles (1) ;

Entendre : 10 fois dans le sens de « comprendre » ;

Sentir : seulement 1 fois dans le sens de « ouïr » ;

Son : seulement 4 fois le substantif ;

Mélodieux : « clarté mélodieuse ».

Champ lexical de l’odorat :

Verbes Forme   négative Substantifs Adjectifs
Flairer : 4

Humer : 0

Odorer : 1

Renifler : 0Flairer : 0/4

Odorer : 0/1Arome : 0

Bouquet : 5 (2)

Effluence : 0

Effluve : 0

Émanation : 0

Exhalaison : 1

Fragrance : 0

Fumet : 0

Haleine : 1

Nez : 4

Odeur : 2

Parfum : 27

Puanteur : 1

Senteur : 4Malodorant : 0

Parfumé : 0

Expressions à remarquer :

Bouquet : seulement 2 fois dans le sens de « parfum »;

Odeur perverse (1) ;

Parfums allumés (1) ;

Puanteur : « puanteur de tes crimes ».

Champ lexical du goût :

Verbes Forme   négative Substantifs Adjectifs
Déguster : 0

Goûter : 0

Manger : 13Manger : 0/13Bouche : 34

Goût : 1

Saveur : 4Aigre : 0

Amère : 0

Doux : 11 (1)

Expressions à remarquer :

Manger : 4 fois dans l’expression : « (Hérode) sera mangé des vers »

Bouche : référée 25 fois à la bouche de Jean-Baptiste ;

Saveur : « La saveur de l’amour » (1);

Doux : seulement 1 fois pour indiquer un goût.

Champ lexical du tact :

Verbes Forme   négative Substantifs Adjectifs
Attraper : 0

Chatouiller : 0

Effleurer : 0

Frapper : 11

Frôler : 3

Heurter : 0

Manier : 0

Palper : 1

Tâter : 0

Tâtonner : 0

Toucher : 16Frapper : 0/11
Frôler : 0/3

Palper : 0/1

Toucher : 2/16Peau : 6

Caresse : 1

Coup : 12

Touche : 0Dur : 5 (0)

Lisse : 1

Mou : 1

Rude : 1

Expressions à remarquer :

Coup : coup d’œil (1), tout à coup (3) ;

Dur : toutes les fois dans le sens figuré.

En somme, les données obtenues mettent en évidence la prépondérance écrasante de verbes, substantifs et adjectifs liés au champ lexical du sens de la vue. Le graphique ci dessous montre cette priorité pour ce qui concerne les verbes : deux pour chaque champ, le premier ayant une acception passive et le deuxième une acception active. Notons que « Sentir » dans son acception passive relative au tact ne paraît pas dans le graphique car il est absent dans les textes du corpus.

image005

Analyse du verbe « regarder »

Ces données m’ont conduite à analyser plus finement le domaine lexical de la vue  – et en particulier le verbe « regarder » car, à la différence de « voir », il implique une volonté de la part du sujet. Tout d’abord, sur la base des distinctions présentées par le Dictionnaire des idées par les mots (analogique), on a observé les nuances du verbe « regarder » et du substantif « regard ».

Diriger ses regards sur : admirer (1); arrêter les regards sur (0); aviser (2); cligner des yeux (0); coller son nez/yeux sur (0); considérer (0); consulter (0); contempler (4); contemplation (1); couler un regard (0); jeter un regard (1); lever les yeux (0); loucher sur (0); ouvrir les yeux (1); yeux mi-clos (0); parcourir (3); poser son regard/ses yeux sur (0); promener ses regards (0); prunelle (5); remarquer (0); spectacle (2); les yeux tombent sur (0); visée (0); visibilité (0); vision (7); vue (12).

  •  S’admirer (0); consulter son miroir (0); se mirer (0).

La vie du regard : acuité (1); animation (0); chaleur (0); éclair (0); étincelle (3); expression (0); expressivité (0); feu (0); lueur (0); lumière (0); vivacité (0).

  • Regard : assuré (0), brillant (0), brûlant (0), clair (2), droit (0), étincelant (0), flamboyant (1), franc (0), hardi (0), limpide (0), lumineux (0), pétillant (0); bestial (0), bovin (0), calme (0), éteint (1), hébété (0), indolent (0), inexpressif (0), louche (0), mélancolique (0), morne (1), mourant (0), nostalgique (0), oblique (0), olympien (0), pensif (0), profond (0), rêveur (0), sournois (0), vague (0), vide (0).
  •  Bayer aux corneilles (0); écarquiller les yeux (1); ouvrir de grands yeux (0); rouler des yeux (0); yeux de merlin frit (0); regard : ahuri (0), incrédule (0), niais (0), stupide (0).

Regard attentif : braquer les yeux sur (0); caresser (0); contrôler (0); déshabiller des yeux (0); dévisager (0); épier (1); examiner (1); explorer (1); fixer (3); fouiller (1); guetter (0); guigner (0); inspecter (0); lorgner (0); mirer (1); bornoyer (0); coucher en joue (0); observer (6); œil du maître (0); avoir quelqu’un à l’œil (0); ouvrir l’œil (1); ne pas quitter des yeux (1); reluquer (0); scruter (2); suivre (1); superviser (0); surveiller (2); viser (0); réviser (0).

  • Regard : appuyé (0), avide (0), curieux (1), fin (0), inquisiteur (0), insistant (0), malin (0), pénétrant (0), perçant (0), scrutateur (0). Regarder : de biais (0), du coin de l’œil (0), à la dérobée (0), en dessous (0).

Regard de séduction : agacer (2), agacerie (0); cligner de l’œil (0); clin d’œil complice (0); décocher une œillade (0); faire les yeux doux (0); jouer de la prunelle (0); loucher sur (0).

Regards : amoureux (0), assassins (0), câlins (0), concupiscents (0), coquins (0), en coulisse (0), énamourés (0), impudiques (0), incendiaires (0), indiscrets (0), langoureux (2), languissants (0), lascifs (0), passionnés (0), polissons (0).

Regard et sentiments passionnés : boire des yeux (0); convoiter (1); couver des yeux (0); darder son regard (0); dévorer des yeux (0); fasciner (0), fascination (2); magnétisme (0); manger des yeux (0).

Regarder : en face (0), droits dans les yeux (0), dans le blanc des yeux (0); se mesurer du regard (0); repaître ses yeux (0); toiser avec mépris (0).

  • Regard : courroucé (0), farouche (0), féroce (0), à faire frémir (0), furibond (0), haineux (0), mauvais (0), méchant (0), menaçant (0), noir (0), sinistre (0), torve (0); regard : affolé (0), angoissé (0), anxieux (0), désespéré (0), égaré (0), éperdu (0), hagard (0), mouillé (0), pitoyable (0), suppliant (0); regard : ardent (0), bizarre (0), brûlant de fièvre (0), cupide (0), éloquent (0), étrange (0), foudroyant (0), fulgurant (0), significatif (0).

En résumant :

Diriger ses regards sur

La vie du regard

Regard attentif

Regard de séduction

Regard et sentiments passionnés

39

10

22

4

3

Contrairement à ce que l’on aurait pu imaginer, dans le corpus, les regards de séduction ou relatifs à des sentiments passionnés ne prévalent pas. Le regard et les yeux sont le plus souvent dirigés sur des objets qui n’ont nulle volonté d’attirer.

Ensuite, l’étude suivante a porté sur les sujets et les objets du verbe « regarder », et le sujet lorsque l’on parle de « regard » et de « yeux » (ou « prunelles »). Elle est exposée dans les tableaux ci dessous.

Sujets et objets de l’action de « regarder » (combien de fois dans le corpus) :

Sujet

Salomé/
Hérodiade

Hérode

Jean-Baptiste

Autre/Autres

Objet
ß

1

30

9*

4

Salomé/
Hérodiade

1

1

Hérode

11

1

1

Jean-Baptiste

7

8

11

Autre/Autres

À remarquer :

8 fois Jean-Baptiste « ne regarde pas Salomé ».

A qui appartiennent « regard » et « yeux » ? :

 

Salomé/Hérodiade

Hérode

Jean-Baptiste

Autre/Autres

Regard

4

1

2

4

Œil/Yeux

22

4

7

26

Prunelles

4

1

Si l’on exclut les « autres », personnages (personnes ou animaux) secondaires, Salomé/Hérodiade est le sujet dont on mentionne le plus souvent les « yeux » et le « regard ». Les « prunelles » sont presque toujours celles de Jean-Baptiste mais il est intéressant de remarquer qu’elles sont : mortes (1) ; éteintes (1) ; vitreuses (1).

Le mythe de Salomé est un mythe du « voir »

Dans le Dictionnaire des Expressions et Locutions figurées, on trouve qu’aux termes « œil » et « regarder » est attribuée une remarque qui n’est pas présente à propos des substantifs du même type relatifs aux autres sens : « Œil est l’un des termes fondamentaux de la phraséologie française, et son signifié, l’un des domaines principaux du symbolisme corporel » (646) Et à propos du verbe « regarder » : « Ce verbe figure dans de nombreuses construction figées, avec une détermination adverbiale. » (812)

On pourrait donc penser que la fréquence d’un substantif comme « œil » ou d’un verbe comme « regarder » n’est pas un fait majeur par comparaison avec « oreille » et « écouter », « nez » et « odorer », « bouche » et « goûter », « peau » et « toucher ». Toutefois, le fait que Salomé/Hérodiade soit de façon si marquée l’objet du regard et le sujet dont on mentionne très souvent les yeux est révélateur de l’importance particulière attribuée à la vue. En outre, il n’y a pas de préférence dans le recours au verbe « regarder » exprimant volonté de séduire ou sentiments passionnés : les regards et la vue sont plus souvent capturés sans qu’il y ait la volonté de le faire, ils sont hors de contrôle mais évidemment sont essentiels la tragédie de Salomé.

On peut alors conclure, sur la base de données chiffrées, que le mythe de Salomé est un mythe lié à la vue mais aussi aux pulsions involontaires visant au contentement des sens.

Bibliographie

Ježek, Elisabetta, Lessico, Classi di parole, strutture, combinazioni, Bologna, Il Mulino. Itinerari, 2005.

Dictionnaire des idées par les mots (analogique) par Daniel Delas et Danièle Delas-Demon, « Les usuels du Robert », Paris, 1979.

Le Dictionnaires des synonymes, par Henri Bertaud du Chazaud, « Les usuels du Robert », Paris, 1979.

Le Grand Robert, Dictionnaire de la langue française, deuxième édition entièrement revue et enrichie par Alain Rey, Paris, le Robert, 1992.

Ogane, Atsuko, La gènese de la danse de Salomé Flaubert, Moreau, Mallarmé, Wilde, Keio University Press, 2008.


[i] Nous renvoyons ici au corpus établi par Atsuko Ogane.

[ii] Cf. l’ouvrage d’Elisabetta Ježek, p. 149.

Border_6

Return to the Table of Contents of this Special Issue  image012

Return to the Special Issues Table of Contents back

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s