Notes on the contributors / Notes sur les participants

arrowFrancesca Cavazza est doctorante en deuxième année en Littératures de l’Europe Unie (DESE) à l’Université de Bologne. Elle a auparavant obtenu un Master en Littératures modernes, avec un mémoire en Traduction français-français langue étrangère à l’Université Alma mater Studiorum de Bologne (Italie). Elle travaille essentiellement sur la figure de Salomé dans la littérature européenne. Elle vit à Paris pour ses recherches bibliographiques à la Sorbonne (Paris IV) où elle est aussi stagiaire pour la Revue des Études italiennes. Le travail de sa recherche doctorale concerne les figures de Salomé et Jean-Baptiste dans la littérature et les arts plastiques entre 1870 et 1914 en Europe.

arrowSandra Cheilan est actuellement allocataire monitrice à Paris Ouest Nanterre La Défense. Elle prépare une thèse en littératures comparées sur la poétique de l’intime dans l’œuvre de Proust, Woolf et Pessoa, sous la direction de Karen Haddad. Elle a récemment organisé un colloque sur « Livre et roman aux XXe et XXIe siècles » à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, et codirigé les actes du colloque dans lesquels on peut y lire son article « Fantasme et intimisation du Livre-origine dans l’œuvre de Proust et Pessoa ».

arrowChristophe Cosker est professeur de Lettres au Collège Bouéni M’Titi à Mayotte. Il s’intéresse en particulier au thème du corps dans la littérature du XVIIIème siècle. Parmi ses nombreuses publications,  « Un Art de la drague. Contribution à une nouvelle définition du marivaudage à partir du Jeu de l’amour et du hasard » et paru en 2012 dans l’ouvrage Marivaudage : Théorie et pratique d’un discours sous la direction de Catherine Gallouët (SVEC, Oxford)

arrowChloé Delaporte est docteure en sociologie et attachée Temporaire d’Enseignement et de Recherche à l’IRCAV à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, où elle enseigne au Département de Cinéma et Audiovisuel. Ses recherches portent sur les transferts culturels Europe-Hollywood, les genres audiovisuels et l’interprétation des œuvres cinématographiques.

arrowPetra Dierkes-Thrun is a Lecturer in the Comparative Literature Department at Stanford University. Her research and teaching interests include Victorian and Modernist literature and cultural studies; gender, feminist and GLBTQ studies; interdisciplinary studies of literature and religion, literature and opera, literature and film, literature and dance; as well as literary and critical theory. Petra has published articles on Oscar Wilde, Richard Strauss, George Bernard Shaw, and Arthur Symons. She is the author of Salome’s Modernity: Oscar Wilde and the Aesthetics of Transgression (Ann Arbor: University of Michigan Press, 2011).

arrowAdriano Duque est professeur de littérature espagnole à l’université de Villanova (Pennsylvanie, USA). Il est l’auteur de plusieurs articles sur la littérature médiévale espagnole et les communautés arabes chrétiennes en Andalousie et en Syrie. Ses recherches actuelles portent sur l’articulation entre littérature, géographie et mémoire dans la légende de Saint Jean Baptiste.

arrowPamela Ellayah est actuellement doctorante à l’Institut du monde anglophone à Paris 3 Sorbonne Nouvelle. Elle consacre ses recherches au surnaturel dans les arts visuels anglophones et prépare une thèse sur l’intermédialité dans les adaptations contemporaines de romans fantastiques classiques. Son dernier article est consacré à l’intertextualité dans Bram Stoker’s Dracula (1992) et Sleepy Hollow (1999), publié dans un ouvrage collectif intitulé L’écran-palimpseste. Elle a participé au colloque Tim Burton : Horreurs enfantines, qui s’est tenu en avril 2012, dans le cadre de l’exposition dédiée au cinéaste à La Cinémathèque Française.

arrowTine Englebert graduated as Master in Germanic Philology (University of Ghent, Belgium). She is librarian at The Public Library of Ghent, Belgium. She developed a special interest in the musical adaptations of the works of Oscar Wilde. Tine is preparing a Ph.D. at the University of Ghent, which examines the relationship between literature and libretto, especially focused on Oscar Wilde. As Editor for Music for The Oscholars she was responsible for the chapter “Mad, Scarlet Music” which explores the musical adaptations and versions of Wilde’s work, and their performance. “Mad, Scarlet Music” will appear again from the end of 2012 as a chapter of Rue des Beaux Arts.

arrowRhonda Garelick is professor of English at the University of Nebraska-Lincoln. A scholar and critic of performance, literature, fashion, and cultural politics, she is the author of Rising Star (Princeton University Press, 1998 –winner of the Kayden Award for outstanding manuscript in the Humanities) and Electric Salome: Loie Fuller’s Performance of Modernism (Princeton University Press, 2007). She is currently at work on a book about modern fashion, mass culture, and interwar European politics, entitled Antigone in Vogue: Coco Chanel and the Myths of Fashion (under contract to Random House).

arrowBéatriz Gutierrez, metteure en scène et pédagogue s’est formée  au théâtre comme comédienne et comme metteure en scène au sein du réseau international Michael Tchekhov en France entre 1996 et 2000. En tant que metteure en scène elle fonde en 2001 la Compagnie Les Gladiateurs qui produit et diffuse ses spectacles et ses actions pédagogiques, ses stages de théâtre. Elle possède le Master 2 Recherches Études Théâtrales à l’université de Strasbourg. Elle dirige depuis des ateliers à l’université de Strasbourg et collabore avec le CHER laboratoire de culture et histoire dans l’espace Roman. La saison 2010 elle était en résidence avec sa compagnie à la Comédie de l’Est, Centre Dramatique National avec la création Salome d’Oscar  Wilde, la saison 2011 elle est en résidence au Théâtre de Hautepierre à Strasbourg pour le spectacle Los niños perdidos de Laila Rippol et à La Fabrique de théâtre de Strasbourg pour le spectacle de poésie Les voix humaines poésie féminine France-Iran.

arrowEric T. Haskell est professeur de français et des Humanités à Scripps College, et directeur du Clark Humanities Museum (CA, USA).   Il travaille sur les relations entre la littérature et les arts, ainsi que l’histoire des jardins. Il a organisé une douzaine d’expositions, consacré nombre d’articles à  Baudelaire, Flaubert, Nerval, Huysmans et Rimbaud, et il est également l’auteur de Le Nôtre’s Gardens (Ram Pubns & Dist, 1997) et de Les Jardins de Brécy: Le Paradis Retrouvé publié en 2007 à Paris par Les Éditions du Huitième Jour (et publié également la même année en anglais sous le titre The Gardens of Brécy: A Lasting Landscape).

arrowYaël Hirsch completed her Ph.D. in Political science at Sciences-Po Paris, where she is currently teaching political theory. Her Academic interests are: Religious conversion, Jewish-Christian relations, The Jewish Question and the confrontation between Literature and Politics. She is currently working on the French edition of her Ph.D. thesis, which will be published in 2013 at Editions Perrin. She is the author of several academic articles about Hannah Arendt, Czeslaw Milosz, Benjamin Fondane and Walter Benjamin, Louise Weiss and Max Jacob. An essay offering a political analysis of the feeling of nostalgia expressed by three poets for the “Mitteleuropa” is available online, in the review Raisons Politiques.

arrowSharon Larson received her Ph.D. in French Studies from Brown University in 2009. She is currently an Instructor at the University of Central Florida where she teaches courses in French language, literature and culture. Her research interests include the figure of the femme fatale and the failed male writer in Decadent literature, as well as medical discourses on malevolent female sexuality. She has a forthcoming article in Women in French Studies about the female reader in Marie Krysinska.

arrowEmily Lombi est diplômée d’un master d’esthétique à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, et actuellement doctorante en études théâtrales à Paris III Nouvelle-Sorbonne sous la direction de Beatrice Picon-Vallin. Ses recherches portent sur le jeu de l’acteur, le modèle meyerholdien et les pratiques d’Eugenio Barba. Dernièrement, elle a publié un article sur l’ouvrage Vers un théâtre pauvre de Jerzy Grotowski dans la revue en ligne Proteus – Cahiers des théories de l’art, Paris I Panthéon-Sorbonne. Son approche théorique est complétée par une formation pratique d’art dramatique précédemment menée au cours Florent à Paris.

arrowThomas Morisset est étudiant en philosophie à Paris IV-Sorbonne. Ses recherches portent sur le médium vidéoludique et ses enjeux tant esthétiques, que métaphysiques. Parallèlement à cela, il a publié en 2009 un recueil de poésie (Décimer la neige, Librairie-Galerie-Racine) et dirige la Compagnie du Quart de Siècle, pour laquelle il prépare une adaptation des Grenouilles d’Aristophane.

arrowAtsuko Ogane est professeur à l’Université Kanto Gakuin (Japon). Ses recherches portent principalement sur Hérodias (Trois contes) et sur la formation du mythe d’Hérodias-Salomé dans la littérature européenne. Elle est l’auteur de plusieurs livres sur Flaubert, Moreau, Mallarmé et Wilde : La genèse de la danse de Salomé. L’ « Appareil scientifique » et la symbolique polyvalente dans Hérodias de Flaubert, Keio University Press, 2006 ; La genèse de la danse de Salomé. Flaubert, Moreau, Mallarmé, Wilde, Keio University Press, 2008 (en japonais). Dans ce dernier ouvrage, elle a établi en français « la chronologie des adaptations du mythe d’Hérodias-Salomé » du Moyen Âge à nos jours dans tous les domaines artistiques (roman, prose / poème / théâtre, opéra, musique / ballet, pantomime, danse / film / peinture, sculpture). Atsuko Ogane est par ailleurs l’auteur d’un recueil de poèmes en japonais : Le Murmure de la forêt, Sicho-cha, Tokyo, 2007.

arrowVirginie Pouzet-Duzer est Assistant Professor of Romance Languages and Literatures à Pomona College (CA, USA). Elle tient un blog sur le mythe de Salomé depuis 2005, et a également publié plusieurs articles universitaires consacrés à cette fatale danseuse. S’intéressant particulièrement aux relations entre images et textes dans les avant-gardes, elle se passionne en ce moment pour la couleur jaune. Son premier livre l’impressionnisme littéraire sera publié au printemps 2013 par les Presses Universitaires de Vincennes.

arrowJoanna Rajkumar est agrégée de lettres modernes et docteure ès lettres et sciences humaines de l’Université de Paris Ouest-Nanterre La Défense. Membre du centre de recherche « Littérature et Poétique comparées » de l’Université Paris Ouest, ses domaines de recherche sont la poésie européenne des XIXe et XXe siècles, les rapports entre littérature et philosophie, et entre littérature et arts. Parmi ses dernières publications à paraître en 2012 : « Le cinéma et l’indicible : dire autrement ? (Scorcese, Kubrick) » dans la revue « Figures de l’art » de l’Université de Pau, Sylvain Dreyer (dir.), « Des humeurs de l’indicible à l’écriture de l’humour d’un siècle à l’autre » dans la revue HUMORESQUES N° 35, Nelly Feuerhahn et Judith Stora-Sandor (dir.),« Humour : état des lieux ».

arrowMyriam Robic est enseignante à l’Université de Nantes (IUT de Saint-Nazaire), et docteur en littérature française. Spécialiste de littérature de la seconde moitié du XIXe siècle, elle est l’auteur de deux ouvrages (Hellénismes de Banville : mythe et modernité, Champion, 2010 ; « Femmes damnées » : Saphisme et poésie (1846-1889), éd. Classiques Garnier, à paraître, 2012) et de nombreux articles sur l’hellénisme, les mythes et l’érotisme dans la poésie du XIXe siècle. Elle prépare actuellement un ouvrage collectif sur le mythe de Salomé dans la poésie du XIXe siècle.

arrowDavid Charles Rose was educated at Highgate School, London; Magdalen College, Oxford; and University College, Dublin.  From 1994 to 1998 he was Director of The Oscar Wilde Autumn School, Bray, Co Wicklow, and from 1999 to 2002 he was James O’Beirne Research Scholar and Visiting Tutor at Goldsmiths College, London.  He set up The Oscholars in 2001 as a newsletter to keep Wilde scholars in touch with new work; it has grown since.  He now lives in Paris where he is past President of the Société Oscar Wilde en France.

arrowJennifer Spitzer received her Ph.D. from NYU in 2012 and is currently a Lecturer in History and Literature at Harvard University. Her current book project focuses on the discursive rivalries between modernism and psychoanalysis during the first half of the twentieth century in England. In addition to her work in Oscholars, Jennifer has an article forthcoming in Modernism/modernity entitled “On Not Reading Freud: Amateurism, Expertise and the ‘Pristine Unconscious’ in D.H. Lawrence.”

arrowRosemary Yeoland was awarded a doctorate at the University of Tasmania in December 2006 for her thesis entitled La Contribution littéraire de Camille Mauclair au domaine musical parisien à la fin du dix-neuvième siècle, completed under the supervision of Dr. Agnès Hafez-Ergaut. Several years previously, Rosemary had completed pianoforte studies to A.Mus.A. level and her combined French and musical interest manifested first in her Honours thesis, on André Gide’s literary connection to music: Le Rapport entre la musique et l’éveil de la spiritualité et de la sensualité chez André Gide, which was followed by her Masters thesis: Romain Rolland et l’héroïsme: une perspective musicale. Dr. Yeoland has been teaching part-time in the French department at the University of Tasmania.

Border_6

Return to the Table of Contents of this Special Issue  image012

Return to the Special Issues Table of Contents back

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s